Poser une question
Futur, Automatisation des processus, Les tendances

L’innovation dans le secteur automobile – les technologies de motorisation ont-elles encore un avenir devant-elles ?

13 septembre 2021

Selon l’Association des Constructeurs Européens d’Automobiles (ACEA), l’industrie automobile consacre le plus de ressources à la recherche et au développement par rapport aux autres secteurs de l’industrie en Europe. L’amélioration continue, les technologies et les nouvelles découvertes du secteur ont pour objectif principal, changer « l’image » du transport et de la mobilité de façon plus durable, à l’aide de solutions plus intelligentes telles que des voitures plus légères donc plus écologiques.

L’industrie automobile est une branche de l’économie européenne dynamique, innovante et en plein développement. Parmi les dix secteurs clés de l’industrie, elle alloue presque 30% des dépenses globales, pour les études et le développement, laissant loin derrière, le secteur pharmaceutique et la biotechnologique. 

En 2018, la branche automobile a consacré presque 61 milliards d’euros à cet effet, alors que la branche pharmaceutique, 39.9 milliards. Le secteur automobile européen est considérablement devant le Japon avec des investissements presque deux fois moins grands et les États-Unis, dont les investissements vont aux études et au développement des « voitures et pièces de voiture » de l’ordre de 18 milliards d’euros. Les crises liées aux limites d’approvisionnement et à la nécessité de s’adapter rapidement aux normes sur les émissions de plus en plus strictes en Union européenne, auront certainement un impact sur l’avenir du secteur. 

Quelles sont les principales orientations de développement de la branche automobile européenne ?

Même s’il peut sembler que la principale orientation de développement du domaine de l’industrie automobile européenne est l’électromobilité, il faut savoir que la plupart des informations concernant les voitures intelligentes et autonomes viennent des États-Unis et en 2018, le plus grand nombre de demandes de brevet dans le domaine de la technologie des voitures autonomes provenait uniquement d’Europe. Sur le nombre général de tous les brevets dans le monde, 33,3 % ont été initiés en Europe, qui devance les États-Unis avec un pourcentage de 30,1 %. La troisième place est occupée par le Japon et la quatrième par la Corée du Sud, où leurs parts dans les demandes de brevets étaient respectivement de 11,5% et 10,5%. 

Cela signifie que l’électrification des véhicules sur le continent européen est fortement liée au développement de technologies de plus en plus intelligentes censées rendre la conduite plus confortable, plus sûre et plus prévisible. Elle est liée aussi à la réglementation européenne encore modifiée, qui, en dehors des prochaines limites d’émissions strictes, met en œuvre entre autres des solutions de sécurité active dans l’équipement standard des véhicules neufs. Les crises provoquées par les pandémies n’ont pas perturbé mais renforcé cette direction de développement (cf. les données de ventes du premier semestre de 2020). Même si les ventes de voitures à moteur à combustion ont chuté de 38%, les ventes de voitures électriques quant à elles, ont augmenté de 20%. Cette tendance est soutenue par les actions des gouvernements de certains pays européens, qui proposent des aides financières pour l’achat de certains types de véhicules, générant ainsi une hausse de la demande des consommateurs.

Lire la suite : La voiture électrique est-elle l'avenir de la motorisation ?

Voitures électriques du futur et pièces automobiles plus innovantes

Le remplacement des voitures à moteur à combustion par des voitures entièrement électriques et autonomes nécessite le développement futur de technologies de propulsion et de recharge des voitures à faibles émissions, mais aussi du perfectionnement de l’ensemble de leur construction. Outre des unités de propulsion encore plus efficaces, les composants de pièces électroniques doivent avoir une forme plus légère pour un meilleur aérodynamisme, permettant une utilisation plus efficace de l’énergie ou une diminution des batteries. C’est pourquoi les concepteurs et les constructeurs de la branche automobile sont toujours à la recherche de nouveaux matériaux et de technologies de pointe, qui permettront d’un côté de réduire le poids des véhicules et de l’autre côté d’assurer leur maniabilité et leur résistance structurelle et par conséquent, la sécurité et le confort lors de l’utilisation. Simultanément, les voitures modernes devraient être produites autant que possible à partir des matériaux recyclables comme le demande le droit européen. Dans ce contexte, l’une des plus grandes innovations de la branche automobile s’est avérée être le polypropylène expansé PPE, ultraléger, qui trouve aujourd’hui un certain nombre d’applications dans la construction de véhicules électriques.

Le PPE est le matériau innovant du secteur de l’automobile

Même si le PPE est une mousse relativement utilisée pour la production de pièces de protection, elle a trouvé récemment de nombreuses diverses applications dans la branche automobile. Encore dans les années 80, le PPE était utilisé pour la production d’éléments amortissants dans les pare-chocs, mais ses nombreuses propriétés ont permis de remplacer rapidement les mousses traditionnelles dans de nombreux domaines de la fabrication de véhicules.  Tout d’abord, car il est beaucoup plus léger, plus facile à former et 100% recyclable, ce qui répond pleinement aux exigences contemporaines des constructeurs automobiles. Le processus et les technologies modernes comme le modelage 3D, font de ce matériau, un parfait allié dans la production de solutions uniques et innovantes. 

Outre d’excellentes propriétés d’isolation thermique et d’absorption des chocs, il offre une protection des composants électroniques sensibles, contre les surtensions et en même temps, il ne se déforme pas de manière permanente. Il est utilisé aujourd’hui non seulement pour la production d’éléments d’équipements automobiles de base tels que les sièges, les appuie-têtes ou le remplissage des portes, mais aussi pour les éléments plus techniques, comme ceux dans les ensembles de batteries pour voitures électriques : séparateurs de cellules, composants isolants ou éléments de fixation. Fabriqués à partir de PPE, ces éléments protègent parfaitement l’électronique « sensible » contre les facteurs mécaniques et électriques, assurant une sécurité et une utilisation sans risques des voitures électriques modernes.

Besoin d’aide ?

Poser une question.

Politique de cookie

This site uses cookies to ensure a better user experience. By continuing to browse this site, you will accept our cookie policy.
En savoir plus | Fermer

 

Poser une question

Posez votre question de manière individuelle et nous vous donnerons une réponse détaillée, quel que soit le pays / a région où vous avez besoin de notre soutien.